• Pandora Hearts OST 1  ~Garden~

     

    Cela faisait cinq jours qu'Anna avait rejoint la petite troupe. Elle pensait encore à tous les autres enfant qu'elle avait laissée à l'orphelinat et elle ne put s'empêcher de se maudire.

    - Anna tu viens? lui demanda Nil. IL faut que l'on se depèche si on ne veut pas râter le train.

    - J'arrive ! cria Anna d'une voix un peu abscente.

    Nil avait douze ans, il était le frère jueaux de Rica, il était bruyant et turbulent mais il mettait de la joie et de la bonne humeur dans le groupe.

    - Veux-tu arrêter de faire le clown Nil?! Tu es trop bruyant!

    Celle qui remettait Nil dans le droit chemin, c'était toujours sa soeur, Rica. Tout les deux avaient un espace bien à eux, dans lequel personne ne pouvait entrer, une sorte de cachette secrète. Rica prit la main de Nil pour qu'il se tienne tranquille mais ça n'avait malheureusement aucun effet.

    - C'est pas bientôt finis se chahut?! Si on se fait attraper par la police de Wing, je ne donne pas chère de notre peau!

    - C'est bon la vieille, j'ai bien le droit de m'amuser!

    - Qui est-ce que tu traites de vieille, morveux?

    - Tu veux te battre?

    - Viens, je t'attend !

    Léo s'avança et frappa de tout ses point les têtes des deux enfants qui se battaient.

    - C'est pas bientôt finis vos anneries? dit Léo d'une voix qui convaincrait même le pire bandit de Ring.

    Pardon ! répondirent-ils en coeur.

    Léo était le leader du groupe. D'un naturel calme, il savait prendre les bonnes décisions au bon moment. Mais Anna ne l'aimait pas beaucoup. Dès le premier regard, il lui avait paru froid, sournois, rusé mais asser bel homme, hélas.

    - Si vous voulez que l'on arrive à temps et en un seul morceaux depêchez vous donc !

    - Et bla-bla-bla ...

    Léo se retourna vers Eri et d'un regard noir il répliqua :

    - Si certaines personnes ont asser de forces pour répliquer, elle devraient les mettres dans leurs jambes.

    Eri était la seconde du groupe, bien qu'ayant le même âge que Léo, elle n'avait pas la même maturitée et Anna le savait très bien . De plus, elle était d'un caractère susceptible, malgré cela Anna et elle aimaient discuter de choses et d'autres. Quand elles parlaient ensemble, Anna éprouvait un sentiment d'attachement, d'amour fraternel.

     

    La petite troupe marchait depuis plus de cinq heures maintenant et le soleil commençait à se coucher.

     

    - Nous devrois nous arrêter pour camper, la nuit tombe vite en cette saison fit remarquer Rica en regardant le ciel.

     

    -Oh oui et faire un feu de camps ! cria son frère tout excité.

     

    - Je ne crois pas que ce soit une bonne idée répondit Anna d'une voix craintive. Elle n'aimait pas la forêt et encore moins la nuit, cela lui rappellait le jardin de l'orphelinat.

     

    - On dirait que notre petite Anna à peur du noir ! dit Nil sur un ton moqueur. Anna essaya de réplique mais Eri lui coupa la parole.

     

    - Tais-toi le morveux, si tu veux lancer des remarques sarcastiques adresses-toi plutôt à quelqu'un de ta taille !

     

    Cette remarque vexa la petite rouquine, elle savait qu'elle n'était pas grande mais elle dépassait quand même de quelques centimètres le jeune garçon qui était bien plus jeune qu'elle.

     

    Ils approchèrent d'une clairrière. En cette saison la nuit tombait vite mais l'on pouvait entendre les oiseaux chanter. Une légende raconte qu'il ya bien longtemps, le fils d'un grand seigneur fut attiré par le chant d'une jeune demoiselle qui se reposait sous un arbre. IL en tombit éperdumment amoureux mais ne pouvait  lui avouer son amour car lui était fils d'un noble seigneur et elle, une simple fille des rues. Cependant, comme il ne pouvait lui avouer ses sentiments, il perdit tout esprit. Son père, grand chevalier, possédant de multiples terres, voyant son fils se morfondre alla trouver la vielle dame de la grotte. Cette vieille dame était une sorcière. Le chevalier demanda à la sorcière si il y avait un moyen de conjurer le sort. Celle -ci alla donc trouver le fils du chevalier et lui dit : "Noble prince, cette demoiselle qui te fait tant souffrir, je peux la chasser de ton esprit tel un oiseau emporter par le vent." Le prince qui souffrait tellement de ne pas pouvoir approcher sa bien aiée accepta la proposition de la vieille femme. Celle-ci emporta les souvenirs du princes et les noyas dans un lac puis elle alla trouver la jeune fille et lui dit : "Toi qui séduit ton prochain avec ta voix d'ange et qui laisse un noble prince mourir de tristesse , chante pour l'éternitée une mélodie que le vent emportera tel les plumes d'un oiseau." A ces mots la jeune fille se transforma en un petit ooiseau rouge et s'envola e chantant une douce mélodie. Depuis ce temps on peut entendre la Belle chanter à travers les arbres pour retrouver son prince qui l'a oubliée depuis bien longtemps.

     

    Anna écoutait ce chant avec attention, Méli lui racontait souvent cette histoire à l'orphelinat. La jeune rouquine la trouvait très triste et ne pouvait s'empêcher de verser une larme à chaque fois qu'elle l'entendait. La petite troupe s'installa donc dans cette clairière. Tout le monde dormait à point fermé quand Anna fut réveillée par Une étrange lumière qui traversait la toile de la tente.

     

      

     

     


    7 commentaires
  • Sho's Lament-instrumental Version1 ~ Cécile Corbel ~ Karigurashi no Arrietty

      

     Anna passa la tête en dehors de la tête et découvrit une petite boule de poil mauve, flottant dans l'air qui était entourée d'une lumière d'un violet éclatant.

    La petite boule s'ouvrit et laissa paraître deux grandes oreilles, une longue et fine queue qui se terminait par une touffe de poil plus foncé encore que son pelage. Ces grands yeux ronds et verts brillaient dans la nuit comme deux petites billes de cristal.

    Anna se frotta les yeux plusieurs pour voir si elle ne rêvait pas . Ce petit être qui, au clair de lune, flottait et qui quelque fois perdait l'équilibre à cause du vent et se rattrapait de justesse avant de repartir encore plus haut, hypnotisa la jeune fille.

    La rouquine perdit toute notion du temps, elle n'entendait plus les oiseaux chanter ni même le vent murmurer. Elle regardait juste le petit personnage danser, sautiller sous ses yeux.

    - C'est magnifique n'est-ce pas?

    Anna sursauta, elle était tellement perdu profondément dans ses pensées qu'elle n'avait même pas entendu Léo se lever.

    Elle le regarda, sa peau était bronzé par le soleil, il faut dire qu'ils avaient beaucoup Marché au soleil cette après midi.

    La lune éclairait ses beaux yeux bleus, o aurait dit que la mer y avait été plongée.

    -On ne pourrait jamais croire qu'une si petite chose puisse commettre des meurtres de sang froid. Léo avait prononcé avec une voix si triste qu'Anna en fut surprise. Depuis qu'elle avait rejoint le groupe, Léo ne lui avait jamais parlé en tête à tête. Elle était un peu intimidé, il avait une voix si douce et paraissait si triste.

    - Qu'est-ce que c'est exactement? Demanda la rouquine.

    - Certains disent que ce sont des esprits au service du Malin qui ensorcellent les gens pour voler leurs âmes. D'autres voient en eu un djinn, un fée, qui pourrait apporter du réconfort à une âme airente.

    - « Ce sont »?

    - Ils sont plusieurs, ils n'apparaissent pas souvent aux yeux du monde mais ils sont très nombreux.

    - Et toi? Comment les considères tu ?

    Il y eu un grand silence et Anna regretta sa question. Au fond de la tente on pouvait entendre Nil parler. Ce garçon était bruyant même dans son sommeil.

    - Je ne sais pas trop. Anna fut surprise par la réponse du jeune garçon. C'était aussi la première fois qu'elle l'entendait faire une phrase aussi peu élaboré. En général Léo ne parlait que pour dire des choses utiles et parlait rarement à tort et à travers.

     Il repartit au fond de la tente. La créature, elle, continuait sa danse au clair de lune. Elle n'avait apparemment pas remarqué les deux adolescents.Anna resta un long moment à regarder le petit être de lumière. Comment une si belle créature pourrait devenir un meurtrier au sang froid? Elle entendit plusieurs petits bruits venant d fond de la tente. Des bruits de couvertures froissées, quelqu'un se levait. Elle n'eut pas le temps de se retourner que tout le reste du groupe était déjà allongé, sur le ventre, près d' elle regardant attentivement la créature.-

    - À mon signal, tout le monde se précipite sur le monstre. Léo parlait à voix basse. Eri, tu prends la seringue anesthésiante, les jumeaux, préparez-vous à l'attraper et toi Annabelle, prend la cage.

    Anna marqua un temps avant de réagir. Elle voulu demander plus d'explications mais les autres étaient déjà partis à la poursuite de la créature.Sans comprendre quoi que ce soit, la rouquine se retrouva avec la cage dans les bras et la petite bête à l'intérieure.

    - Que va-t-on en faire? Demanda Anna avec un air inquiet.

    Eri lui répondit d'un air étonné, ce qui ne manqua pas de marquer la petite rouquine.

    - Nous allons le vendre bien sur !

    Anna dévisagea toute la troupe et tout le onde avait l'air d'accord avec ce que Eri disait.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Mulan ~ Short Hairs

     

    Anna resta stupéfaite. Le vendre? Pourquoi? A qui ? Les questions se bousculaient dans sa tête.

    - Retournons nous coucher, dit Léo. Nous avons de la route à faire avant d'arriver à la prochaine ville. IL faut que nous reprenions des forces.

    Anna n'arrivait pas à dormir. Elle entendait les petits cris de la bête qui essayait de sortir de la cage. Elle fourra sa tête dans l'oreiller, que pouvait-elle faire? Quant ils lui avaient proposé de rejoindre le groupe ils avaient l'air si gentil. Jamais elle n'aurait imaginé qu'ils puissent être ainsi.

    Elle se leva, attrapa sa cape et ses chaussures et sortit sans un bruit. Elle détacha discrètement la cage de la tente et ouvrit la trappe. La petite créature s'était collé contre l'une des grilles de la cage et tremblait comme une feuille.

    - N'ai pas peur, la rassura Anna. Je veux juste t'aider à sortir d'ici, aller, viens.

    La petite bête s'approcha doucement de la main de la rouquine et finalement, elle y grimpa.

    Anna déposa la créature dans sa capuche, laissa tomber la cage et se mit à courir. Elle traversa la pleine puis entra dans la forêt.

    Elle ne savait pas où elle allait, mais elle y allait !

    Elle voulait sauver cette créature. A bout de souffle, elle finit par s'arrêter près d'un ruisseau. La lune n'éclairait plus car les arbres la cachait. Mais de toute façon Anna ne connaissait rien de cette endroit.

    Elle n'avait jamais quitté le manoir. Elle eu un frisson, elle était très fatigué et à bout de force mais il fallait qu'elle continue.

     

    Le soleil allait se lever quand Anna sortit de la forêt. Elle se trouvait sur une colline et d'ici, elle pouvait apercevoir un immense château. Avec le soleil, le blanc des pierres du château le rendait lumineux. Celui-ci avait trois tours et sur chacune d'elle flottait un étendard avec un dragon à l'œil bleu océan.

    Anna avait déjà vu ce château dans les livres. C'était le château de l'un des sept plus puissant royaume du monde. Et elle était à quelques heures de celui-ci.

    La petite bête s'était installée sur l'épaule d' Anna.

    - Merci pour ton aide.

    Anna fut surprise, elle se prit les pieds dans une racine et s'étala, face contre terre.

    - Est-ce que tu vas bien?

    La petite créature s'était envolée avant que la rouquine ne tombe. Elle parlait d'une voix douce, on aurait dit une voix féminine mais qui conviendrait tout à fait à un homme. Anna se releva.

    - T-Tu peux parler ? Demanda-t-elle.

    - Bien sur! Lui répondit la créature. Je peux parler comme les humains.

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique