•  

    Je trouve les paroles de cette chanson absolument touchantes :)


    2 commentaires
  •  

     


    votre commentaire

  • La route de Mc Carthy.



    L'histoire : Un cataclysme inconnu a dévasté le monde. Des incendies géants ont ravagé les villes et les campagnes tandis que la faune a disparu. Ce qui ressemble à un hiver nucléaire masque en permanence le soleil et des cendres recouvrent le paysage. L'humanité a presque disparu, les quelques survivants se terrent tels des bêtes ou, ayant apparemment régressé, pratiquent le meurtre et le cannibalisme.

    Dans ce décor apocalyptique, un père et son fils, que l'auteur ne dénommera jamais autrement que « l'homme » et « le petit », errent en direction du sud, leurs maigres possessions rassemblées dans un cadis et des sacs à dos.


    Mon avis: J'avais vraiment envie de le lire avant de voir le fim. Et c'est fait ;) J'ai d'abord était surprise au départ car c'est étrangement écrit. Il n' y a pas de chapitre, les dialogues ne sont pas marqués ( par exemple avec des tirets) et il y a énormément de répétiton de "et". Mais si on ommet ces "choses génantes", c'est un livre captivant. On a envie de lire jusqu'au bout pour voir ce qu'ils deviennent et ce qu'ils trouvent là-bas ... Il ne faut surtout pas se fier à la couverture pour la description des personnages.

     

     


    9 commentaires
  • Le dingue au bistouri

    Le dingue au bistouri de Yasmina Khadra (qui est en réalité un homme)

    L'histoire : Alger en hiver. Ce jour-là, le commissaire Llob est d'humeur maussade, et le coup de téléphone qu'il reçoit n'arrange rien. Un mystérieux correspondant le prévient qu'il va commettre un crime. Le Dingue au bistouri, comme la presse ne tarde pas à le surnommer, frappe ainsi les premiers coups de sa sinistre carrière de tueur en série. Est-ce un fou? Un pervers? Llob ne le croit pas. Chaque meurtre est froidement prémédité, minutieusement exécuté, et toujours signé. L'homme torture ses victimes, leur arrache le cœur et dépose une étoile noire sur le cadavre. Il doit encore tuer cinq personnes. Commence alors un dialogue de fous entre Llob et le Dingue, triste et tragique rejeton d'Alger la désolée.

     

     

    Mon avis : Un polar assez prenant, court mais facile à lire. Cependant la description du malaises des personnages est assez "réelle" et donne un certain dégout. Pour public averti donc.

     

     


    votre commentaire
  • Boys don't cry.

    Boys don't cry de Malorie Blackman

    L'histoire : Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Être père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...


    Mon avis : Tout d'abord il faut savoir que Malorie Blackman est mon auteur préférée. Je dévore chacun de ces livres qui malheureusement, sont trop court. Celui-ci qui a un scénario assez banal s'avère enfait être assez captivant. Cependant je trouve que la fin aurait pu être mieux exploitée. IL est moins bien que ça quadrilogie "Entre chiens et loup" mais reste agréable à lire. D4aiileur je ferais un article sur cette quadrilogie qui ma entierement conquise ;)


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires